16/03/2006

10 ans de réchauffé - 01 Dnepropetrovsk

Réchauffé de quelque part, mai, juin 1996.

 

Premier jour.Ukraine. Dnepropetrovsk. Voir Dnepropetrovsk et puis mourir. Le programme de ma journée. J'avais d'abord opté pour Zhdanov (te souviens tu de nos regards échangés sur les quais de Zdhanov, les rivières de Zdhanov, les étangs de Zdhanov (bref, la flotte de Zdhanov, pour faire moins mélo) et puis j'ai décidé qu'aujourd'hui j'irais à Dnepropetrovsk, car c'est à Dnepropetrovsk que le sage va seul. D'ailleurs il voit Dnepropetrovsk et puis meure. Il y a des choses à retirer de cette phrase bien pensée: Dnepropetrovsk est mortelle, au moins pour les sages. Ca devfrait êter indiqué dans tous le sdépliants touristiques, n'emmenez pas votre sage à Dnepropetrovsk, il risque d'y rester.On raconte d'illeur à Dnepropetrovsk l'histoire suivante: un sage vint à Dnepropetrovsk. Il y trouva l'amour et décida d'y rester. Cette histoire, édifiante au possible, montre bien que Dnepropetrovsk est mortelle aux sages. On raconte aussi à Dnepropetrovsk que N. va bien, qu'il sort avec une nouvelle fille trop plate à ses yeux et que c'est juste en transition, en attente de mieux (sais pas trop ce que cette dernière phrase foutait dans le texte original).

 

 

 

 

 

 

18:16 Écrit par Lester | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.