04/05/2006

Jordanie et petits carnets 14

Bon, ok, je reviens de Croatie. Et alors?

 

20-09-05 Conduit à travers Amman en taxi, direction la gare routière du sud. Hotel minable réservé à Petra. Spring hotel de Wadi Musa. Des chambres à 8 dinars la nuit, l'orgasme intégral. J'ai des envies de décadence bourgeoise, de petit monde aux cheveux noirs et au teint mat. J'ai complètement cessé de me masturber. Hier, au théatre nord de Jerash, j'ai enfin atteint cette paix si chèrement attendue. Et nulle envie de plus bouger.Personne aux alentours et un vent qui bat mes joues. Je repense à S., à I., à A., à R., A., S.,S., M.,S., toutes celles pour qui j'ai eu affection, oscillation et doute dans cette année troublée. Que j'ai connu blibliquement, dans la pluspart des cas. Et envie que tout cela se s'arrête, pour se stabiliser. Fin de l'interlude. Il fit pétant de chaud dans le minibus. Les prix augmentent e 1 dinar parce que je suis européen. C'est le jeu, tant que je ne serai pas plus bronzé, j'y perdrai toujours. Ca ne me dérange pas de verser 1 dinar de plus dans l'économie du pays. Sorte d'impôt de guerre. Hier, journée en taxi. Voir le nord de la jordanie. La frontière. Le plateau du Golan. Endroit étrange, surplombant les autres. De Um Quais, sur la colline de l'autre côté de la vallée, des postes d'observation un peu partout. Je me fais constamment arrêter pour une vérification gentillette de passeport. Les flics sont bien élevés. LEs militaires idem. C'est un plaisir de leur donner ses papiers.  Aux pieds de pins et d'olivers, des soldats cantonnés. Um Quais, sa ville ottomane en pitux état et en dessous une cité antique pas encore déterrée. De quoi filer la trique à une chiée d'explorateurs en herbe. Le chauffeur du bus réorganise la foule. Bizarre. Déplace les gens. Dit quelque chose à la personne à côté de moi. Qui se lève et va s'assoir à la place indiquée par le chauffeur. Des sonneries bigarrées. Suivi d'un salaam, il s'assied., pense que je suis perdu. Mon bonjour après midi s'améliore. Ca fait arabe de toursite de souks mais ça semble plaire. Je continue donc.

 

Une toute petite chance que je retranscrive les carnets de croatie avant la fin de l'année donc.

12:38 Écrit par Lester | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

donc je maintiens. Continue.

Écrit par : fun | 06/05/2006

... Bien madame

Écrit par : F. | 06/05/2006

A voir absolument !!! http://www.youtube.com/watch?v=fbRRYHTiuOY

Écrit par : kim | 07/05/2006

... Il y a comme ça des réveils gueule de bois...

Écrit par : F. | 08/05/2006

... Y'a même des types qui en ont fait une sonnerie gsm avec le cri de cet édenté. Parfois, je me demande pourquoi j'aime le foot et des types comme ça aussi.

Ca doit être comme les frites, la bière, l'andouillette et les femmes, une sorte de langage universel qui unit tous les hommes.

Écrit par : HL | 08/05/2006

... Pour l'andouillette, je me sens moins solidaire.

Écrit par : F. | 09/05/2006

tu dirais pas ça si t'étais affamé

Écrit par : fun | 09/05/2006

a touché le fond et continue a creuser Ca m'a toujours fait marrer dans les bulletins mais là c'est moi qui touche le fond... Comment fait-on pour remonter ?

Écrit par : kim | 12/05/2006

Les commentaires sont fermés.