25/06/2006

Un petit pas pour l'homme, un petit pas pour l'humanité souffrante

 

Enfin!

Je pensais pas pouvoir arriver au bout.Un mois et demi pour me taper un livre de 700 pages écrit au format Oui-oui et la soupière magique. Pas mal.

Dans la foulée, j'ai tenté la mise en scène ugécienne. J'ai tenu une demi heure. Une envie de pleurer sur l'aridité de spritualité et d'espoir en général de cette époque qui pousse l'imbécile couillon de base à porrter au sommet des soupes ésotériques telles que Coelho, Levy ou Brown. J'ai essayé malgré moi d'être une lectrice de marie flair. Ca ne me réussit pas trop. Je remonte sur mon vélo.

16:19 Écrit par Lester | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.