18/08/2006

petites pensées un vendredi, en vrac et vachement décalées pour cause de flemme

En bref et sur le pouce

-Retour brésilien OK
-toujours vivant OK
-pas trop de bloblog OK
-Mittal OK

-Sinon, je tiens moi aussi à protester de la façon la plus molle contre la mort de 4 pauvres types. Je tiens vraiment a signaler de la façon la plus molle que je suis extrêmement choqué et déçu et que finalement, les gens sont des laids (prononcer des léés). Bref, a pas beau, la guerre, caca! Je serais casqué et cannonné, je me pisserais dessus de rire. Et rien que pour le plaisir, j'en refouterais une couche, vu que tout a l'air permis.
-sinon, je ne comprends pas l'emportement sur la taille de la baffe qu'un pays qui accueille des milices bof bofs sur son sol se prend dans la gueule. comme si une petite tape sur l'épaule on pouvait et un gros coup de boule on pouvait moins (un coup de boule, c'est meilleur joueur du monde et trois match de suspension après la fin de la carrière).
-sinon, le grand renouveau de la démocratie à fort coût et super valeur ajoutée sans trop de xénophobie ni de morceaux entiers de morts va se dérouler ce dimanche. Moi aussi, j'y crois à fond, a la transition. Ceux qui sont déja mort peut être un peu moins. ils ont certainement tort. Poudre aux yeux de poudre aux yeux.
-sinon, j'ai toujours envie de jouer au conducteur fou et d'écraser un cortège de bobos quand j'entend la pub concernant le beau vélo de Ravel. Et de faire bouffer aux blessés une livre de beurre Calsbourg fondu en leur faisant chanter, dans un râle d'agonie, que quand c'est savoureux, y a plus qu'à savourer.
-Sinon, adoré le Brésil et attends avec impatience le brésil 2 de fin septembre.
-Sinon, boboerie et cucuerie 2, le 'à dimanche les amis' m'empêche de rejoindre cette bande de connards guimauveux, le ton de voix et le concert "la haine je dis non" me filant des boutons devant tant de branlette mielleuse pendant que le monde brule (autour d'un barbecue en écoutant Marie Warnant).
-sinon, ce qui est important, c'est le maillot jaune et la baballe dans le but. Comme quoi, ça brule pas tant que cela, finalement. Je dois encore frémir pour rien. Pas bon pour mon cholestérol, ça.
-Sinon, on félicite la transparence de la justice quand elle perquisitionne 6 semaines après le départ de soupçons publics. J'espère, sans jouer au bon Pierre P., que les personnes perquisitionnées auront eu le temps de prendre les poussières chez elle.
-Sinon, en France, on licencie pour causes abusives. BLOBLOG IS NOT A CRIME! Et certainement pas une raison de se faire foutre dehors.
-Sinon, les chemises à manche courte jaunes, vertes et bleues et oranges à carreau portée par le connard de Client (je lui doit le respect, il est Client comme il me le répête à longueur de temps) me font penser à un clown mir couleur en plus con et que j'aimerais soigner par de grands bains d'acide. Le fait que je ne lui adresse plus la parole ne lui a pas encore fait comprendre la profondeur de mon mépris pour cet étron qui ne jure que par Dockside, BMW et analyses fonctionnelles sans mains dans le cambouis. Ingénieur commercial de mes couilles.
-Sinon, chez Saint-Pierre, on déménage le centre de prélèvement. Comme d'hab, je joue au con puisque j'ai oublié ma carte SIS. Comme d'hab, je touche du bois quand on me dit "au revoir", alors que je viens faire un dépistage, me disant "je préfère ne pas te revoir, connasse". La secrétaire est jolie. Elle me donne des envies de coups de canifs dans des contrats tacites.

10:33 Écrit par Lester dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.