05/09/2006

40%

40% chez Jacqmain hier. J'ai failli avoir une sortie de route devant tant de bonhommie et de décontraction du gland. Bon, on a pas la guerre scolaire, mais tant que les décideurs de toute la semaine  francophone de Bruxelles Wallonie wallonne veulent le dialogue dans uune optique citoyenne responsable (je fréquente un peu trop le Gracq et des mouvements non complètement individualistes et à tendance parfois neuneu), ça ne les dérange pas que cela coute un peu plus cher pour des résultats minables. Dixit Marie qui ne disait pas vraiment minable mais "à la mesure de nos attentes", ce que je traduis librement. Bref, vive la paix, ces 40 malheureux pourcents me rassurent, on ne verra pas les profs de gym de différents réseaux s'étriper sur la place publique.
Alain Destexhe est très méchant en plus d'avoir un nom où je ne sais jamais ôù mettre les différentes lettres. Ca me ferait presque chier qu'il dise tout haut ce qu'on est passablement en droit de se demander et qu'il est somme toute assez ralant de se voir rejeté à la gueule sous le terme de "démagogie". A la radio, Emmanuel Todt ce matin. Il parle de la fracture française entre les classes ouvrières et la politique et celle qui se dessinne à présent dans les classes moyennes. Je l'écoute, abandonnant deux trois minutes à mon petit bonheur hebdomadaire (j'ai pour le moment une vie assez simple, genre saucisse herta, faite de petite vie à vélo, de plantes qui poussent, de coups de bitte et de petits plats que je mitonne avec une certaine tendresse et dans le bruit de musique trois) dans la voiture, à même une aire d'autoroute avant d'aller chercher les chocolats trop nécessaires. Contrairement à Marie (honnit soit ce prénom mais bon, ceci est une autre histoire) la veille, c'est intéressant et ça semble moins tenir avec des élastiques à 40% plus cher. C'est fou comme l'amateurisme wallon peut m'attrister de plus en plus. Sinon, j'ai rien compris au flamand d'Elio ce matin non plus. J'imagine qu'il a été suivre ces formations à la Ducame academy. Je ne pense pas que nos amis qui nous prennent pour des assistés non plus. Mais ils ont certainement beaucoup ri devant la puissance de persuasion de nos cours d'immersion.
Bref, je me fais une petite crise de wallonophobie. Mais bon, les bruits assourdissants de l'établissement assez tristou de l'ami Lashmi et le ciel si bas que le canal a de vaches envies de se pendre ne me portent pas à l'enthousiame le plus débribé sur le développement à tous points de vues de Chatelet. Et dire que pour en ariver là, il fallait mettre 40% de plus.E.T. phone home...

10:14 Écrit par Lester dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Kikou Je suis passé chez ton blog. Il est vraiment très bien. Pleins de kikous.

Écrit par : Bonjour ! | 05/09/2006

Et alors ? Tu n'as rien posté today. Tu es triste ?

Écrit par : Kikou | 06/09/2006

Et bien ? Je suis venue au news mais tu n'es toujours pas là. Snif. Kikou quand même.

Écrit par : Kikou | 08/09/2006

Tu m'inquiètes Tout va bien ?

Écrit par : Kikou | 12/09/2006

Snif ! Que deviens-tu ?

Écrit par : Kikou | 18/09/2006

... Oui oui...Vivant et tout et tout et tout. Comme quoi, tout vient à point à qui sait attendre.
Yo!

Écrit par : F. | 18/09/2006

... Sinon, plein dans ma petite tête, et à la recherche du nom de cet type écouté ce matin sur la première. Paix, amour, liberté et fleur.

Écrit par : F. | 20/09/2006

Les commentaires sont fermés.