22/10/2006

suites du rien à foutre

bromp_turkish

 

Des tas de choses pour me faire bondir. Entre les ingénuités telles que je commence à avoir envie de manger le bout de carton plastifié qu'on ne m'a jamais envoyé, ma mère, ses pertes de poids trop rapides et ses douleurs, ma soeur entament le sprint final vers la trentaine et les conneries internationales, froc baissé devant l'ami Vladimir de préférence (ça, c'est pas comme génocide A. ou de quelconques choses, drôles ou pas, sur Momo et sa clique, on peut encore dire alors j'en profite à fond). Rien qui n'y fasse pourtant (quoique, ma mère et la soeurette qui glissent un peu ça m'emmerde sérieursement quand même). Mais pour le reste, pas grand chose à foutre des fissures de tout côté.

Et détester qu'on m'assimile à une clique boboiste et vélocipédique pliable. En bref, je déteste que des gens s'adressent à moi dans la rue sous prétexte qu'ils sont en B. rouge et que je suis en B. bleu turquoise. Snobisme et pédantisme sont dans un bateau. Et j'espère qu'il fait fuite de toute part. Bref, chers bipèdes bycliques en B., que je le sois aussi ne vous autorise pas à m'assimiler à vous. Et je ne vous dis pas bonjour. Et quoi encore!

18:38 Écrit par Lester dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

toi t'es VRAIMENT un cynique

Écrit par : melle bille | 23/10/2006

... Naaaan?

Écrit par : F. | 24/10/2006

Les commentaires sont fermés.