18/01/2008

Soyons Coltrane ou ne soyons pas.

carl

Plat du jour - à déterminer mais cela s'achemine vachement vers une tablette de chocolat et un peu de pain oublié dans la bagnole

Lecture du jour - Les chroniques Martiennes, Bradbury. Ce qui est bien avec un gamin, c'est qu'il n'y a pas d'heures pour lire.

Musique du jour - Marathon Coltrane. De retour en exil carolo, et forcé de partager mon bureau avec des autochtones bèlertéhelophiles. Marqué par la spéciale mort de Carlos d'hier. Comme quoi, on a tous ses moments historiques, et il y a encore une différence entre Bel RTL et  la radio mille colline belge…Donc, sortant enfin du bureau en hurlant plus jamais ça dans ma tête (et craignant la mort inopinée de Sim, du Grand Jojo et d’Annie Cordy pour le lendemain), je n’oublie pas le machin classieux et vachement onéreux que j’arbore parfois pour faire de moi le king du village de Borat, j’ai nommé un splendide Ipod – oui, je suis devenu un des millions d’happy fews. Donc je me lance dans un marathon Coltrane qui ne durera que 8 heures, parce qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses.

Pensées du jour

Dolto blues- voir plus haut. C’est toujours ce qui est à craindre dans le cas de la disparition (ou du départ, ou de l’envol, mais bon jamais de la mort, ça ça doit faire bien mal alors départ ça fait plus doux, genre un gros mimi dans le coup et hop, le tour est joué et la sécurité sociale te dit enfin merci) de célébrités de cet acabi, les hommages. Je garderai je pense encore longtemps dans la ma chair l’après midi hommage au grand humoriste et homme de spectacle qui nous a trop tôt quitté. Et putain, faites qu’André Lamy n’ai pas un accident de bagnole quand je travaille à Charleroi !

Erection wallonne Blues. La liaison CHB est indispensable. Ben, si on vous le dis.

Wallonie clochemerle blues. Lizin méchante ! Je me demande si avec cela je n’atteint pas à la dignité quelconque d’un individu d’une ridicule façon, ou fait un acte de racisme ou de xénophobie et alors Moureaux vient me tirer les oreilles ou je ne sais quoi encore. Nous vivons une époque wallonne formidable. Putain, ce que je comprends tous les jours un peu plus les maussi flamins.

Kenya election blues. Raila Odinga est comme un gentiol robin des bois, démocrate à ses heures. L’autre, il a l’air très méchant et doit l’être, puisque maintenant on commence à se rendre compte que peut-être qu’il tricherait un peu et favoriserait ses potes, dont Odinga avant de devenir robin des bois lançant ses pauvres types contre des flics et des églises faisait parties. Démocrates bêlants de mes couilles !

Erection wallonne et haut fourneaux blues. J’aime les engagements de Kyoto, surtout quand ce sont les autres qui les respectent. Mais je ne peux m’empêcher de me dire que  au prix des quotas d’émission de pollution additionnels, on pourrait s’offrir Francorchamps déficitaire pendant encore 60 ans. Merde, pensez à la vitrine wallonne bordel !

En résumé, les limites de la science ne sont pas un drame en soi.

 

10:09 Écrit par Lester dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.